Gaumont vient de dévoiler sur son compte Twitter l’affiche d’un des films très attendus par les français : Les visiteurs 3.

Le retour de Jean Reno et de Christian Clavier dans la peau de Godefroy de Montmirail et de Jacquouille la Fripouille au cinéma se fera ce printemps dans un 3ème opus des Visiteurs. Les studios Gaumont ont publié sur Twitter l’affiche de ce nouveau long métrage qui enverra cette fois-ci nos voyageurs à l’époque de la Révolution française.

L’affiche des Visiteurs 3 dévoilée par Gaumont

Encore un peu de patience pour enfin revoir nos 2 héros Godefroy de Montmirail et Jacquouille la Fripouille voyager dans une époque aussi trouble que dangereuse, la  Révolution française et plus précisément la Terreur. 17 ans après “Les Visiteurs 2”, Jean Reno et Christian Clavier vont reprendre du service. Le nouvel opus dirigé par Jean Marie Poiré sortira le 6 avril dans les salles obscures.

Sur l’affiche on peut reconnaitre facilement Jean Reno qui porte sur ses épaules Christian Clavier au premier plan. Elle nous permet aussi d’en savoir plus sur le casting du long métrage, derrière le duo on aperçoit Marie-Anne Chazel qui fait son retour, Karin Viard, Alex Lutz, Sylvie Testud, Ary Abittan, Franck Dubosc et Pascal N’Zonzi. D’autres comme Jean-Luc Couchard, François Morel, Lorànt Deutsch, Nicolas Vaude ou encore Frédérique Bel font également partie du casting mais ne sont pas représentés sur cette affiche qui reprend la typographie typique de la saga “Les Visiteurs”.

Godefroy de Montmirail veut rentrer à son époque

Dans “Les Visiteurs 3”, les rôles sont quelque peu inversés. Les descendants de Jacquouille sont des révolutionnaires et ils ont confisqué le château ainsi que tous les biens de la famille Montmirail. La révolte risque d’être fatale à Godefroy et ses descendants et il ne pense qu’à une chose : rentrer dans son époque !

“Les Visiteurs” 1 et 2 avaient fait un véritable carton en France et les français seront certainement au rendez-vous ce 6 avril, date à laquelle “Les Visiteurs 3” sortira dans les salles obscures de l’hexagone.