Etre allergique à tout. Absolument tout. Telle est la terrible malédiction de la maladie de l’enfant-bulle. Dans “Everything, Everything”, Maddy, victime de cette maladie n’a jamais pu sortir de chez elle. Jusqu’à ce qu’elle rencontre l’amour. Découvrez la bande-annonce d’un film émouvant.  Everything, Everything : un film poétique C’est une bande-annonce émouvante et poétique. Une

Etre allergique à tout. Absolument tout. Telle est la terrible malédiction de la maladie de l’enfant-bulle. Dans “Everything, Everything”, Maddy, victime de cette maladie n’a jamais pu sortir de chez elle. Jusqu’à ce qu’elle rencontre l’amour. Découvrez la bande-annonce d’un film émouvant. 

Everything, Everything : un film poétique

C’est une bande-annonce émouvante et poétique. Une histoire d’amour qui semble presque impossible. D’un côté Maddy, jouée par Amanda Sternberg, l’émouvante “Rue” de Hunger Games. Quelques années de plus mais toujours cette capacité à nous faire vibrer. De l’autre, Olly (joué par Nick Robinson, la 5e vague). Ils s’aiment au premier regard.

Tout devrait bien aller ? Mais non. Maddy est touchée par la maladie de l’enfant-bulle. A 18 ans, elle n’a jamais pu sortir de chez elle. A cause de cette maladie, elle est allergique à tout. Sa mère (Anika Noni Rose), protectrice, compte bien l’empêcher de risquer sa vie, même par amour. Mais la détermination de Maddy et l’aide de son infirmière devraient réussir à vaincre cette barrière.

Ce film est l’adaptation du livre du même nom écrit par Nicola Yoon.

L’isolement social souvent bien traité au cinéma

Comment réussir un film où les interactions sociales sont compliquées ou limitées ? Ces dernières années, le cinéma s’en sort plutôt bien. La maladie de l’enfant-bulle avait déjà été traitée dans “Bubble Boy” en 2001 avec Jake Gyllenhaal. Même si le ton était beaucoup beaucoup plus comique.

Autre raison, même résultat, cette maladie fait penser au phénomène des Hikikomori au Japon. Connu depuis la fin des années 90 au Japon, ce syndrome voit des jeunes adolescents s’enfermer dans leur chambre pour ne plus en sortir. Il s’expliquerait par une absence totale d’intérêt pour le monde extérieur. Les hikikomori ont été traités à plusieurs reprises au cinéma, le dernier film “De l’autre côté de la porte” est sorti en 2015.

Everything Everything sortira le 19 mai prochain aux Etats-Unis mais la date française est encore inconnue.