Le film Corporate sera dans les salles le 5 avril. Il s’intéresse à la thématique du suicide dans le monde du travail.

Diaphana Distributions vient de mettre en ligne la bande-annonce de Corporate. Ce drame s’intéresse à la thématique trop souvent méconnue du suicide dans le monde du travail. Sortie dans les salles le 5 avril prochain. 

Jusqu’à quel point peut-on être “Corporate” ?

C’est l’histoire de Emilie Tesson-Hansen, jeune responsable des ressources humaines. Cette “killeuse” jouée par Céline Sallette (“La French”, “Les Revenants”) est chargée de réduire les coûts. Suite à un drame, elle se retrouve confronté à l’Inspection du Travail. Prise au piège entre l’inspectrice et sa hiérarchie qui menace de la lâcher, elle devra décidée jusqu’à quel point elle sera “Corporate”. Entre dissimuler les preuves comme lui demandent ses responsables et devenir une lanceuse d’alerte, elle se retrouve face à un choix compliqué mais déterminant.

C’est le premier long-métrage du réalisateur Nicolas Silhol. L’histoire s’inspire de sa rencontre avec un véritable DRH dont la mission fut à plusieurs reprises de pousser les gens à partir, peu importe la manière. Au casting, hormis Céline Sallette, on retrouve notamment Lambert Wilson (“L’Odyssée”, “Tout de Suite Maintenant”). On y trouve aussi l’humoriste belge Stéphane de Groodt (“Supercondriaque”, “Merci Patron” et “Kaboul Kitchen”).

Peu de précédents

Le suicide au travail est une thématique encore peu abordée dans l’univers du cinéma et des documentaires. Pourtant, il est criant d’actualité à l’heure où on commence notamment à percevoir la réalité et l’impact du “burn-out”. Selon les études, le risque suicidaire au travail concernait près de 10 % des femmes et 7 % des hommes.

Jean-Pierre Delépine s’était déjà intéressé à la thématique avec “Article 23”, sorti en 2012. Son film, largement inspiré des nombreux suicides au sein d’Orange – France Télécom, traitait plus largement de l’article numéro 23 de la déclaration des droits de l’homme. “Chaque être humain a le droit à un travail”, oui mais à quel prix ?

Rendez-vous le 5 avril dans les cinémas pour découvrir Corporate.