On savait qu’Apple allait beaucoup miser sur les exclus.

Nous nous y attendions. Afin de convaincre les utilisateurs, Apple va probablement tenter de décrocher des deals d’exclusivité avec des artistes de renom, pour donner aux internautes d’avantage de raisons de migrer vers son service de streaming plutôt que d’utiliser des plateformes concurrentes comme Spotify ou Deezer.

Et la première exclusivité de la firme de Cupertino sera vraisemblablement le morceau « Freedom » de Pharrell Williams, qui devrait normalement être jouée pour la première fois sur la station Beats 1.

Pour le moment, la chanson n’est donc pas disponible dans son intégralité. En revanche, vous avez déjà droit à un avant-goût via un teaser publié sur Facebook par l’artiste ainsi que via cette publicité d’Apple pour son nouveau service de streaming.

Assez entrainante, la chanson a de fortes chances de devenir, à l’instar de « Happy », une chanson de l’année. En tout cas, ça arrangerait bien Apple qui fait face à pas mal de concurrents.

Après le catalogue Taylor Swift (que vous ne trouverez pas sur Spotify), on a maintenant aussi une exclu de Pharrell. Force est de constater que la firme de Cupertino s’est bien assurée d’avoir des arguments de taille au niveau du contenu.

Cependant, le système d’exclusivité ne fonctionne que dans le monde des plateformes légales. Nul doute qu’aussitôt disponible, la chanson sera très partagée sur internet. Et si ça se trouve, elle pourrait même fuiter avant le 30 juin, date de lancement d’Apple Music.