Je pense que seuls les audiophiles comprendront. Neil Young ne veut pas que sa musique soit dévaluée par la (piètre) qualité du streaming audio.

Spotify sera bientôt privé de la musique d’une autre star. En effet, Neil Young, dans une publication sur Facebook, a annoncé qu’il va retirer ses morceaux des services de streaming, sans exception (visiblement).

Et si des artistes comme Taylor Swift ont déjà snobé des plateformes de streaming pour des raisons financières (ou pour défendre des principes), le chanteur d’Harvest Moon, lui, s’en va à cause de la qualité du son sur les services de streaming qu’il estime déplorable.

« Le streaming c’est fini pour moi. J’espère que ça ne dérangera pas mes fans. Ce n’est pas à cause de l’argent, même si mes parts (comme celles des autres artistes) ont été réduites de manière importante par des accords faits sans mon consentement. C’est à cause de la qualité du son. Je ne veux pas que pas que ma musique soit dévaluée par la pire qualité de l’histoire de la diffusion […] », lit-on dans sa publication sur Facebook.

La seule condition qui fera revenir sa musique sur les plateformes de streaming, selon ses dires, c’est une amélioration de la qualité.

Neil Young, pour rappel, a lancé (avec pas mal de succès) via KickStarter une entreprise appelée Pono destiné aux audiophiles qui propose un lecteur portable supposé ne pas altérer le son ainsi qu’un service de téléchargement audio (mais pas de streaming) qui cible les audiophiles.

(Source)

Image :Par Alterna2 (http://www.flickr.com/photos/alterna2/3582360735/) [CC BY 2.0], via Wikimedia Commons