Le premier épisode de la série française « Marseille » avec Gérard Depardieu sera diffusé le 5 mai dans les 190 pays où Netflix est présent.

C’est par la diffusion d’un court trailer énigmatique que Netflix annonçait le début de la série Marseille le 5 mai prochain. Les 8 épisodes de cette série française produite par Pascal Breton seront diffusés dans le monde entier. On pourra suivre l’affrontement politique entre deux candidats à l’occasion des élections municipales.

La série Marseille débarque le 5 mai sur Netflix

Ce sera une grande première pour les abonnés Netflix qui pourront suivre la diffusion de la première série 100% française sur la plateforme de VOD. Le premier épisode de Marseille, un thriller politique, sera diffusé mondialement le 5 mai. Cette saison comporte 8 épisodes de 52 minutes et est dirigée par le duo Samuel Benchetrit et Florent Emilio-Siri. Dan Franck s’étant chargé du script.

Marseille c’est l’histoire d’un duel pour la place de maire de la ville éponyme. Un affrontement où apparemment tous les coups seront permis entre le maire sortant et son rival qui se trouve être son ancien « élève ». A l’occasion de la révélation de la date de diffusion, Netflix a publié un petit trailer mystérieux qui ne révèle rien de l’intrigue. Les fans n’ont de toute façon plus très longtemps à attendre.

Gérard Depardieu dans le rôle principal

Dans les rôles principaux on retrouvera Gérard Depardieu qui jouera Robert Taro, l’actuel maire de Marseille qui compte bien rester à son poste et Benoit Magimel qui incarnera Lucas Barrès son adversaire et ancien poulain. Ensuite Géraldine Pailhas (la femme du maire), Gérard Meylan, Nadia Farès, Antoine Coesens, Guillaume Arnault, Nassim Si Ahmed (Selim), Maruschka Detmers, Stéphane Caillard ou encore Carolina Jurczak  et Hippolyte Girardot (médecin et ami du maire) font également partie du casting.

La réputation de Marseille oblige, on peut s’attendre à une histoire teintée de drogue, sexe et corruption. Cependant, « Ceux qui attendent de la Kalachnikov seront déçus ! » avaient déclaré Pascal Breton et Dan Franck avant le début du tournage.