La nouvelle série de Marvel dérivée des comics X-men sera diffusée à partir du 8 février. En attendant, il faudra se contenter de la bande-annonce.

Il n’y a pas que les Avengers dans l’univers Marvel. Les X-Men, trop souvent oubliés ces dernières années font leur retour de manière indirecte grâce à « Légion ». La série produite en partenariat avec FX s’inspire d’un personnage des comics jusque là complètement délaissé à l’écran, le fils du professeur Xavier. Elle sera diffusée aux Etats-Unis à partir du 8 février.

Une légion de personnalités

L’histoire de la série est celle de son héros éponyme, David Haller / Légion. Le personnage, joué par Dan Stevens, est bien connu des fans des X-Men, puisqu’il s’agit du fils du professeur Xavier. Toutefois, loin d’être considéré comme un héros, son personnage est très sombre.

Le personnage de David Haller souffre de schizophrénie depuis son plus jeune âge. Les pouvoirs de Légion s’appuient sur ce fait. Il dispose en effet de nombreux super-pouvoirs qui sont contrôlés par ses différentes personnalités. Parmi eux, la télékinésie, super-vitesse ou encore transformer la réalité. Le personnage est considéré dans l’univers X-Men comme un mutant Oméga, ceux qui sont considérés comme étant les plus puissants de tous. Parmi eux on trouve aussi Phénix, déjà vue dans les films X-Men.

Vers un X-Men Universe ?

Si la série trouve son public, la Fox pourrait continuer à tabler sur l’univers des X-Men et le décliner à travers plusieurs séries comme le fait déjà Marvel avec le MCU ou la CW (Arrow, Supergirl, Legends of Tomorrow, Flash…). Il est aussi possible qu’à terme, la série soit liée aux films X-Men. Une option qui n’est pas à prendre à la légère, puisque Bryan Singer et Simon Kinberg, les réalisateurs des X-Men Days of the Future Past et X-Men Apocalypse sont les producteurs de la série.

La série qui compte 8 épisodes sera diffusée à partir du 8 février sur la chaîne aux FX aux Etats-Unis. Aucune chaîne française n’a encore fait l’acquisition des droits de la série. Il faudra donc encore patienter pour la voir débarquer sur nos écrans de télévision.