L’agent 47 se rend au Japon pour L’ultime étape de la première saison du reboot de Hitman. Finalement, le format épisodique aura su convaincre les fans de l’assassin.

Le reboot de Hitman marque le retour gagnant de la licence, après un « Hitman : Absolution » qui est loin d’avoir fait l’unanimité. La première saison va s’achever au Japon et plus précisément sur l’ile d’Hokkaïdo pour notre tueur préféré. Un repos bien mérité sans doute après avoir parcouru quelques coins du monde afin d’honorer ses contrats.

Hitman : direction le Japon pour la dernière mission

C’est au mois de mars dernier qu’avait été lancé le reboot d’Hitman, développé par I/O Interactive et édité par Square Enix. Depuis, un épisode par mois, à peu près, est venu enrichir le contenu du jeu proposé sous le format épisodique. Après s’être rendu en France, en Italie, au Maroc, en Thaïlande et aux Etats-Unis, c’est finalement sur l’ile d’Hokkaïdo que se trouvent les dernières cibles de l’agent 47.

Ce sont en effet deux cibles qui attendent les joueurs dans ce dernier épisode de la saison 1. Cette mission s’avère particulièrement compliquée. Le joueur commence sans aucun accessoire ni aucune arme. Toute la mission aura lieu en intérieur, dans un complexe médicalisé de luxe, le complexe GAMA. Le joueur devra rivaliser avec l’Intelligence Artificielle qui s’occupe de la sécurité des lieux, l’obligeant comme d’habitude à trouver les bons costumes pour s’infiltrer dans les différentes sections.

Pari réussi pour Hitman

Le bilan de cette première saison de Hitman est plutôt positif. Le jeu est finalement très complet même s’il n’offre que six missions. Ses différents modes, Contrats ou encore Escalade, permettent d’ajouter à chaque mission de nouveaux challenge. Les développeurs sont globalement satisfaits de ce reboot.

« Il était très audacieux d’opter pour une distribution intégralement épisodique et numérique avec la licence Hitman, changeant fondamentalement notre approche de développement, mais qui s’est finalement révélé pour nous comme un immense succès » indiquait  Hannes Seifert, Studio Head au sein de I/O Interactive. En ajoutant : « Je veux remercier l’ensemble des joueurs pour avoir rendu cela possible ! Ensemble, nous avons construit et lancé les destinations les plus grandes, mais également disposant du plus grand potentiel de rejouabilité de l’histoire de la saga Hitman, et avons ajouté du contenu live chaque semaine depuis le lancement. Et bien que nous arrivions au terme de la Saison Une, ce n’est que le début de notre « World of Asssassination » en perpétuelle extension. »