Alors que l’on apprenait il y a quelques mois que James Cameron allait tourner 4 suites à Avatar, le cinéaste américain s’est quelque peu confié sur l’intrigue du deuxième opus.

Avatar avait fait un véritable carton dans le monde à sa sortie dans les salles obscures. Pas étonnant donc que quelques années plus tard James Cameron ait décidé de continuer à exploiter la licence. Ce n’est pas une suite à laquelle auront droit les fans des aventures Na’vis mais à quatre. Tout récemment, le réalisateur américain a évoqué l’intrigue de Avatar 2.

Avatar 2 : quelques pistes sur l’histoire du long métrage

Le Cirque du Soleil a débuté son spectacle nommé « Toruk » à Brooklyn, une sorte de préquel à Avatar. A cette occasion, James Cameron a répondu aux journalistes de « Variety » et le cinéaste a révélé une partie de l’intrigue de son deuxième long métrage mettant en scène les Na’vis. « Le scénario des suites suivra directement Jake, Neytiri et leurs enfants. Ça sera une saga familiale centrée sur leur lutte avec les humains. Thématiquement, le spectacle Toruk parvient à coller de très très près aux sentiments et aux thématiques développés dans les suites » a-t-il déclaré.

Quant à la date de sortie du long métrage, sans donner de date précise, M. Cameron a confirmé qu’il devrait bien sortir fin 2018. « On n’a pas encore changé de date, mais on le fera si besoin. Ce qui est important pour moi, ce n’est pas quand le prochain film sortira, mais la cadence entre chaque film. Je veux qu’ils sortent de façon aussi rapprochée que possible » indiquait le réalisateur.

Tous les films tournés en même temps

Viendront ensuite 3 autres films Avatar en 2020, 2022 et enfin 2023. Les longs métrages ont déjà été écrits et James Cameron indiquait récemment qu’ils ne seront pas tournés les uns après les autres mais en même temps. « On ne les tournera pas à la suite, mais en même temps. Ce sera une énorme production, mise en scène comme une minisérie. (…) Ce sera le plus gros défi de ma carrière et je suis sûr que pour les comédiens aussi » expliquait le cinéaste.