Assassin’s Creed est à l’origine un jeu vidéo pour console et PC. Un film prévu pour sortir en décembre 2016 est en cours de préparation. Le synopsis a été dévoilé, pour une fois un film suivra la trame du jeu original ?

Des films adaptés d’un jeu vidéo il en existe quelques-uns, rarement très bon et qui ne suivent la plupart du temps pas du tout l’histoire du jeu. Il semblerait qu’avec Assassin’s Creed il en soit cette fois autrement. Le synopsis qui a été dévoilé semble confirmer que le film suivra bien l’histoire du jeu.

Assassin’s Creed : un long métrage fidèle au jeu vidéo ?

Les rumeurs fusent sur le prochain film Assassin’s Creed dont au final on ne connait que très peu de chose. Toutefois, au goutte à goutte nous parviennent des informations qui pourrait s’avérer correctes. Alors que l’affiche du film dont la sortie est prévu le 21 décembre 2016 a été dévoilée récemment, le synopsis a été révélé et le moins que l’on puisse dire c’est que le film respecterait bien l’histoire du jeu vidéo.

Le long métrage relatera l’histoire de Desmond Miles, un barman, qui se fera capturer par une société secrète pour le forcer à se rendre dans le passé en utilisant une machine, « l’Animus ». Cette machine lui permet de se retrouver dans la peau de ses ancêtres et donc de voyager dans le passé afin de mettre la main sur des artefacts convoités par cette mystérieuse société (les Templiers dans le jeu). Si vous connaissez les jeux vidéo vous devriez voir ici que la ressemblance est flagrante. Par contre on ne sait pas si l’identité des personnages sera respectée, retrouvera-t-on Ezio et Altaïr ?

Marion Cotillard au casting de Assassin’s Creed

On savait déjà que Michael Fassbender jouera le rôle du personnage principal dans Assassin’s Creed. A quelques mois du début du tournage du film réalisé par Justin Kurzel, on sait désormais que c’est Marion Cotillard qui devrait lui donner la réplique, sans connaitre exactement le rôle de l’actrice française.

On est impatient d’en savoir plus sur le film qui reprend la licence d’Ubisoft.